Il y a : 1 visiteur(s).

Décors peints- Fresque- Trompe l'oeil- Stucs- Meubles peints- Poyas

Accueil // La Chaux //


Les Techniques de la Chaux



Fresque à Pompeï, Maison des Mystères Fresque à Pompeï, Maison du Faune

Les premiers mortiers de chaux apparaissent en Mésopotamie environ 6000ans AV JC.

Depuis l'Antiquité, sur le pourtour méditerranéen, la chaux est aussi utilisée en décoration pour des peintures, des stucs, des fresques, et des ornementations

.

Au XVème siècle, en Italie, la technique de la fresque, déjà connue, est expliquée dans des traités techniques qui grâce à l'apparition de l'imprimerie, sont divulgués dans toute l'Europe.

Ensuite, il faut attendre le XIXème siècle pour voir apparaître le plâtre ciment puis les ciments qui remplaceront peu à peu les enduits à la chaux.

Les enduits de chaux sont constitués de plusieurs couches superposées, trois en principe, dont la granulosité diminue de l'intérieur vers l'extérieur. Elles seront adhérentes au support et entre elles, souples, résistantes, imperméables à l'eau liquide mais perméables à la vapeur d'eau diminuant ainsi les risques d'humidité stagnante et permettant les échanges eau-air:

.la couche de fond ou gobettis

.le corps d'enduit

.l'enduit de finition

La chaux étant très alcaline, on ne pourra utiliser que certains pigments, en particulier les "terres d'ocre" et les "oxydes".

La finition naturelle a un aspect mat mais, par "ferrage", elle peut devenir très lisse et brillante. Dans certains cas elle peut être finie au savon noir ou à la cire.