Les ciels

Il y a : 1 visiteur(s).

Décors peints- Fresque- Trompe l'oeil- Stucs- Meubles peints- Poyas

Accueil // Décors Peints // Ciels //


Les Ciels



>Chambre des Epoux, occulus, Mantegna: 1465-1474

Occulus de la Cambre des epoux au palais Duccal de Mantoue par Andrea Mantegna


Ciel donne la notion d'infini. Représenté dans la peinture de chevalet comme environnement d'un paysage, ou comme arrière-plan d'une nature morte, il a été utilisé aussi dans cette optique dans les arts décoratifs.

Le ciel peint existe lui aussi dans les Arts décoratifs depuis l'Antiquité. Au Moyen-Age, le ciel est représenté de façon uniforme et parfois constellé d'étoiles, pour représenter la voûte céleste.

Ensuite, le ciel devient plus réaliste avec ligne d'horizon floutée et nuages.

Mais, c'est dans le style "Baroque" que le ciel prend toute son importance. Il donne lieu sur les plafonds des palais ou des églises à une perspective ascendante compliquée et raffinée amenant une sensation d'élévation, d'aspiration vers le haut.

Au XIXème siècle,le ciel peint sur les plafonds est situé dans un espace pré-défini comme un ovale ou un rectangle; il peut être entouré de guirlandes de fruits et de fleurs, reposant sur des structures en osier, en bois ou métalliques.

Le ciel peut se suffire à lui même comme sur un plafond, mais il peut aussi servir de toile à un panoramique ou un décor en trompe l'oeil (paysage, jardin, échappée par une porte ou une fenêtre). Il permet d'ouvrir les murs sur l'infini.