Il y a : 1 visiteur(s).

Décors peints- Fresque- Trompe l'oeil- Stucs- Meubles peints- Poyas la technique de la fresque

Accueil // La Chaux // Fresque //


La technique de la fresque



Elle est connue depuis l'antiquité.



Palais des Papes. Avignon.

Palais des papes (Avignon), le chasseur au filet.

Le mortier de chaux est fait avec de la chaux et un sable gros pour servir d'accroche.
Ensuite, le sable utilisé est de plus en plus fin.
Trois couches d'enduit sont nécessaires, les deux dernières sont rapprochées dans le temps.


On remet une couche d'enduit sur la surface du mur, d'environ 5mm; c'est l'intonaco qui est appliquée sur enduit sec mais, celui-ci doit être très fortement humidifié juste avant la pose de l'intonaco.


A chaque fois que l'on rajoute une couche d'enduit ou une couche picturale dans les techniques à la chaux, la couche précédente doit être fortement humidifiée pour accélerer la carbonatation et améliorer la prise. Cet intonaco est posé à la langue de chat sur une surface déterminée d'avance pour le travail de la journée, d'où son nom de giornata.


Sur cet enduit frais, on retrace le motif à l'aide d'un poncif. Le poncif est un calque, représentant le motif dessiné au préalable, et percé de trous selon le tracé. A l'aide d'un petit tampon de tissu contenant des pigments, on tamponne la surface du calque et les pigments se déposent sur l'enduit frais en dessinant le motif. Avec un pinceau trempé dans un peu d'eau de chaux, on vient humidifier ce tracé et on obtient ainsi le tracé définitif, c'est la sinopia.
Sinopia.

On met en valeur les ombres de l'esquisse puis, la peinture est préparée avec des pigments naturels et de l'eau de chaux.


La liaison entre deux giornate ne doit pas être rectiligne pour éviter le plus possible les marques trop régulières entre les différentes zones travaillées les jours suivants.

lugeurs

retour haut de page