Il y a : 2 visiteur(s).

Décors peints- Fresque- Trompe l'oeil- Stucs- Meubles peints- Poyas les Grotesques

Accueil // Décors Peints // Grotesques //


Les Grotesques


grotesque Palazzio vecchio par Vasari Voûtes de la Domus Aurea à l'origine des grotesques

Palazzio Vecchio - Domus Aurea



La grotesque est intéressante car elle fait partie intégrante des arts décoratifs dont elle jalonne l'histoire. La grotesque se développe dans la Rome Impériale. La tradition disparaît avec "le sac de Rome" au Vème siècle.


La redécouverte de ces décors lors des fouilles de Rome au XVème siècle fut une mine d'or pour les peintres de l'époque et en particulier pour Raphaël dont l'atelier peint entre 1516 et 1520 les célèbres loges vaticanes. L'imprimerie diffuse largement ses travaux à travers toute l'Europe.


Au XVIIème siècle, pendant la période "Baroque", la grotesque évolue. Les motifs sont généreux laissant peu de place au vide, on y trouve des couleurs éclatantes et de l'or comme il se doit. Berain est sans conteste le spécialiste des grotesques de l'époque. Le terme de grotesque est peu à peu remplacé par celui d'arabesque.


Au XVIIIème siècle, l'époque "rococo" tend vers le naturalisme, la scène principale prend toute la place de la grotesque et prend le nom de pastorale, singerie ou chinoiserie selon le thème choisi.


Gillot, Claude III Audran, Watteau ou Huet en sont les maîtres.

Sous Louis XVI, on retrouve ces décors sur tous les supports, des soies au papier peint en passant par la porcelaine, les émaux ou les meubles peints.


Sous Napoléon Ier, avec Percier et Fontaine, la composition perd de sa fantaisie. Dans la seconde moitié du XIXème siècle seront publiés d'innombrables modèles. Cette mode se maintient parallèlement aux mouvements Art Nouveau puis Art Déco et tombe peu à peu, hélas en désuétude.


Il en reste néanmoins que cette peinture est pittoresque, lègère, drôle, humoristique, originale. chacun peut l'adapter à sa fantaisie, introduire de thèmes nouveaux autres que dragons et chimères, et renouveler le genre pour lui donner un nouvel élan.

Si le sujet vous intéresse, vous pourrez trouver une excellente documentation dans un livre sorti cette année: "Les grotesques" d'Alessandra Zamperini aux éd° Citadelles et Mazenot.